Activités GETM & ASETHEMA

Nos Groupes assurent une formation continue à l’ostéopathie.

De brefs rappels de biocinétique, de neurophysiologie et de clinique sont effectués pendant les sessions de formation, mais l’essentiel de l’enseignement est pratique, portant sur la technologie de ces thérapeutiques.

Il vient donc en parfait complément des enseignements universitaire ou autre, les connaissances séméiologiques étant supposées acquises.

L’organisation de l’enseignement se fait sous forme de séminaires de 12 à 22 heures de travail effectif, avec un cursus de Technologie Fondamentale et un cursus de Technologie Supérieure.

Les séminaires de Technologie Fondamentale

sont organisés en 2 années, avec 4 séminaires par année. Ils complètent sur le plan pratique la formation du Diplôme Interuniversitaire de Médecine Manuelle Ostéopathie de la Faculté de Médecine de Bordeaux. Ces séminaires sont également accessibles aux stagiaires extérieurs au DIU de Bordeaux.

Le programme de ces séminaires de T.F. comprend :

Sur le plan théorique et conceptuel

  • Un rappel de la neurophysiologie (réflexes, boucle gamma, régulation du mouvement).
  • Un rappel de l’anatomie et de la biocinétique de chaque région étudiée.
  • Le champ d’action et d’utilisation des thérapeutiques manuelles.
  • Les règles de sécurité.

Sur le plan technologique

  • l’apprentissage et l’éducation du diagnostic ostéopathique par la recherche des restrictions tissulaires et articulaires des différentes régions anatomiques étudiées.
  • l’apprentissage des techniques de relâchement myofascial.
  • l’apprentissage des techniques neuro-musculaires (muscle energy, relâchement post-isométrique)
  • l’apprentissage des techniques de relâchement par positionnement (Strain Counterstrain)
  • l’apprentissage des manipulations traditionnelles des régions sacro-iliaque, lombaire, thoracique et costale. Les manipulations cervicales sont exclues de notre enseignement.
  • l’étude et l’entraînement répétitif d’une technique particulière de mobilisation dynamique applicable à l’ensemble du rachis, y compris cervical et crânio-rachidien. Ces techniques (en inversion de paramètres) ont la particularité de ne pas comporter de pulsion (thrust) et d’être totalement indolores et sans risque traumatique.
  • L’apprentissage de mobilisation articulaire en « joint-play ».

L’acquis de ce cycle de technologie fondamentale permet de résoudre la plupart des problèmes de dysfonction rachidienne et périphérique, notamment dans le cadre d’un exercice de l’ostéopathie comme thérapeutique adjuvante.

Les séminaires de Technologie Supérieure

Accessibles après avoir validé la T.F. (en 2 années), ou après avoir déjà suivi une formation de base (autre école ou D.I.U.), ils sont de quatre types :

▪   Perfectionnement de la Technologie Fondamentale, en reprenant l’ensemble du programme sur toutes les régions anatomiques, constituant une intégration clinique des techniques étudiées, et une véritable formation médicale continue en ostéopathie. Ce type de séminaire à la particularité de réunir des praticiens chevronnés et des animateurs qui viennent assister les responsables de la session, de manière à assurer un enseignement en cascade dans lequel les stagiaires moins avancés travaillent systématiquement avec des ostéopathes confirmés.

▪   Programme EROP, complétant la formation de base conformément au programme européen, avec apprentissage approfondi de différentes techniques ostéopathiques : strain-counterstrain, muscle energy, techniques fonctionnelles, relâchement myofascial, ostéopathie crânienne, ostéopathie viscérale. Ces séminaires de type Erop se déroulent sur un cycle de quatre ans.

▪   Spécialisé, portant sur le point de vue et/ou la technique particuliers d’un intervenant, sur des techniques ostéopathiques hors programme EROP, ou sur une approche clinique globale comme la posturologie ou la DNS (stabilisation neuromusculaire dynamique), cette dernière se faisant en partenariat avec l’Université de Prague.

▪   Technologies croisées, abordant une pathologie ou une région spécifique sous des angles  d’analyses et de thérapeutiques ostéopathiques différent, animés par plusieurs intervenants qui proposent des regards et des approches complémentaires ou innovantes sous la forme de « micro-congrès » avec ateliers pratiques de deux à quatre heures pour chacun d’eux.

Chaque séminaire de Technologie Supérieure est proposé « à la carte », permettant ainsi au praticien de poursuivre sa formation au rythme qu’il souhaite.

Cette formation complète permet d’exercer une ostéopathie de haut niveau et de développer un style personnel et adapté « à la main » de chaque thérapeute.